11 décembre 2017

Affaire Maëlys : Toujours des questions



Maëlys, la petite fille de 9 ans qui a disparu au cours d'une fête de mariage peu de temps avant la rentrée scolaire 2017 n'a pas été retrouvée. Regard sur deux détails.

La grande salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin est construite sur les hauteurs de la commune et dispose de trois parkings, un à l'extérieur du périmètre de la salle, un devant l'entrée principale, et un plus grand à l'arrière. D'après une photo de Paris-Match et un documentaire de TF1/LCI celui situé devant la salle a servi pour le vin d'honneur des invités dont on ignore le nombre en totalité. Plus de 200, sans doute. Compte tenu du nombre d'invités et du nombre de places de stationnement (le plus grand parking fait 60 places), tout laisse à penser que de nombreuses voitures devaient être garées un peu partout, aussi bien dans l'allée menant plus bas vers le Lycée que le long de la D82.

Dès lors que le repas est commencé, le parking situé devant la salle est probablement devenu libre et certains invités ont pu rapprocher leur voiture de l'entrée. Une personne effectuant plusieurs allers et retours au cours de la nuit a même pu changer de place de stationnement à chaque retour. D'un autre côté, garer sa voiture devant l'entrée n'est pas synonyme de discrétion. Le moindre mouvement autour d'une voiture est remarqué par ceux qui sont dehors à fumer ou prendre l'air. Il ne faut pas ouvrir une porte "tu pars ?", le coffre "tu as un souci ?" le capot n'en parlons pas "tu es en panne ?"

Un ballon présent dans les déclarations

Comme disait Friedrich Nietzsche "Le diable est dans les détails". Aussi quand des enfants sont conviés à une fête, il arrive souvent qu'ils jouent au ballon. Et ce ballon appartient forcément à l'un d'entre eux. Et pas question pour son (ou sa) propriétaire de repartir sans ! Jouer avec un ballon n'est plus l'apanage des garçons, sauf que jouer en robe ne doit pas pour une petite fille être si facile que cela.

"Elle est peut-être venue chercher un ballon, parce qu'ils ont joué au ballon" dit le gardien de la salle, à propos des traces olfactives de la fillette trouvées sur la petite pelouse par les chiens policiers. 
"Elle était accompagnée par un petit garçon blond avec un ballon" dira le suspect pour se justifier que Maëlys soit montée quelques instants dans son Audi. Et puis l'avocat du suspect a révélé que la fillette a "joué au football" dans la salle vers 2h45, avec sa grand-tante, si l'on a bien compris. Etait-ce avec son propre ballon ou un autre enfant lui a-t-il prêté ? Combien de temps a-t-elle joué et qu'est devenu le ballon ? Maëlys est-elle sortie de la salle ensuite avec le ballon ? Quels enfants étaient encore présents ?

(photo : Pixabay.com)

Alexia Daval : Dix-huit heures en questions

Au lendemain des aveux de Jonathann Daval, dans un entretien accordé à Ouest-France début Février 2018, Jean-Marc Florand, l'avocat ...