Affichage des articles dont le libellé est LePost. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est LePost. Afficher tous les articles

09 juin 2017

Après ceux de RMC, fin des blogs de L'Obs

"Pour des raisons à la fois éditoriales et techniques, l’Obs a décidé de fermer cette plateforme à compter du 30 juin 2017."

Blogueurs de L'Obs : La Grande Vadrouille

  
 
Share


En écrivant des posts thématiques sur un site ayant une forte notoriété et ouvert à tous on obtient une certaine visibilité, un bon référencement dans les moteurs de recherche et par conséquent de nombreuses vues à la clé.
Si on est nouveau en ligne, on ne s'imagine pas que le site puisse être racheté et disparaître dans les mois suivants, comme l'a été le Post.fr.
En écrivant plus tard des posts thématiques sur une plateforme attachée à un site ayant une forte notoriété et ouverte à tous on obtient une visibilité certaine, un référencement souvent dans les 20 minutes (sourire) et parfois avec le sous-titre "mobilier du nouvel obs" ce qui est très "fun" et par conséquent avec de nombreuses connexions (enfin sans doute parce les statistiques ont finalement disparu de l'administration du blog [...] ).
On ne s'imagine pas forcément cette fois-ci, qu'après avoir vu un jour d'avril 2017 (ou était-ce une nuit ?) l'absence totale de mots-clés sur la page de la célèbre plateforme (il fallait le voir pour le croire), puis celle-ci étant repartie à la hausse et tout étant redevenu normal, qu'elle s'écroulerait finalement dans les semaines suivantes.
Le malade est mort guéri. Ainsi va la vie du Net.
Les blogueurs concernés doivent migrer ailleurs et les outils ne manquent pas. Une grande vadrouille les attend car faire le bon choix pour eux n'est pas si facile et pour obtenir un grand nombre de visiteurs, il leur faudra être patients. Les journalistes et invités blogueurs sont silencieux sur l'arrêt définitif qui devrait avoir lieu le 30 juin prochain.

RMC.fr supprime les blogs perso. Sans prévenir...

  
 
Share
Le site RMC.fr a décidé de supprimer les blogs personnels sans informer au préalable, ni les blogueurs, ni apparemment son fournisseur de service Blogorama.fr.TEMOIGNAGE
Le 1er mai 2013, je reçois un email débutant par "Cher Blogueur, Attention, vous avez EN ATTENTE : 1 commentaire(s) non lu(s)" . N''utilisant pas trop ce blog, je décide malgré tout d'aller lire ce commentaire mais je ne peux obtenir (que) la page d'accueil du site RMC.fr.
Ici, j'imagine un problème technique en raison du 1er mai et ça ne va pas plus loin. Le 2 mai, je tente de nouveau l'accès et c'est toujours impossible. Je tape l'adresse de mon blog "florentb.rmc.fr" dans la barre du navigateur et j'obtiens ce message dans lequel RMC.fr, à posteriori, indique une possible solution au problème pour les blogueurs grâce à blogspace.fr :
 
Ici le lien de redirection de mon blog vers message à en-tête de RMC.fr (http://www.blogorama.fr/rmc.php)
Cependant, le 3 mai, pour m'informer, je découvre ce qu'est la plateforme blogspace.fr, dont la page d'accueil ressemble beaucoup à celle (ex) de RMC.fr. Et je prends connaissance de ce message de Blogorama.fr, qui motive ce post de témoignage. Il y est notamment précisé :"Cette décision a été prise par RMC sans que nous soyons avertis, nous sommes désolés pour cette interruption de service et désolés si certains ont cru que leur blog était supprimé."
 
A noter que Blogorama est une importante plateforme de blogs, que ce message ne préjuge pas des relations existant entre cette société et RMC.fr mais que j'estime un peu cavalier de la part de RMC.fr de ne pas avoir prévenu ses blogueurs de son intention.

-Publié avec MàJ sur sofb.fr le 9 juin 2017 à partir de deux posts antérieurement publiés sur livepost.blogs.nouvelobs.com, certains liens peuvent ne plus répondre-

16 avril 2017

Créer un blog, l'alternative



Le site participatif LePost.fr a été lançé le 9 septembre 2007, soit quatre mois après l'élection de Nicolas Sarkozy. Il aura cessé le 23 janvier 2012, cette fois-ci un peu moins de quatre mois avant... l'élection de François Hollande.
Au moment de l'arrêt définitif du site LePost.fr, et un peu après, plusieurs participants-posteurs ont fait remarquer que cette décision ne permettait pas au plus grand nombre de pouvoir commenter l'actualité (dans le sens de rédiger sur) avec la large audience et le référencement optimum que permettait le site participatif, ceci durant une période importante en France pour la liberté d'expression. Ce fut en conséquence sur le nouveau site Huffington la place pour les "leaders d'opinion(s)", ceux qui, comme on en voyait auparavant sur LePost.fr, écrivaient régulièrement en se souçiant fort peu des réactions des lecteurs. D'ailleurs, sur les sites d'info, les réactions et commentaires de lecteurs sont-ils vraiment lus par les auteurs des articles ?
Juste avant l'élection présidentielle de 2012 et l'engouement qu'elle suscitait auprès de nombreux internautes, créer un blog a été une épreuve pour les ex du Post.fr, qui se sont retrouvés éparpillés entre la plateforme OverBlog, les Blogs du Nouvel Obs ou Agora Vox. Je me souviens du début difficile d'une posteuse sur AgoraVox. Changement de référenciel. En ce qui me concerne, ce fut en partie entre You Le Parisien, Come4News et Livepost (à la fois sur L'Obs et en .fr).
En réalité, au début, en plus des soucis de référencement dans les moteurs de recherche, le fait de devoir capter l'intérêt des lecteurs potentiels vers "l'actu chaude" était antinomique avec le lancement, à un mois et demi de ladite élection présidentielle, d'un quelconque site ou blog dont le but était de participer au débat. Partager une info sur un autre thème étant encore plus difficile !
Il était trop tard, ou trop tôt. Suivirent les élections législatives de 2012. La patience était donc conseillée. L'intérêt dynamique pour la politique est ensuite un peu redescendu. Malgré cela, le choix d'une majorité des ex du Post.fr fut, sur une thématique ou une autre, d'être actifs, ici ou là, sur leurs espaces personnels d'expression.
Depuis 2012, le microblogging occupe une part accrue sur Internet, et devient même la référence pour la presse ! Pourtant créer un blog reste l'alternative pour aller plus loin que les piallements.
Mi-mai 2017, après de nouveau la période de l'élection présidentielle c'est au tour des blogs de l'Obs de fermer. A dire vrai il n'existe plus beaucoup de communautés de publication libre et gratuite attachées à un média national. La solution est de continuer le blogging sur les plateformes dédiées.

(MàJ le 17/05/17)

Le Noël pas comme les autres d'Agatha Christie

Agatha Christie a disparu durant 11 jours au début du mois de décembre 1926. Pour la romancière et sa fille Rosalind âgée de 7 ans, la fête ...