7 décembre 2022

L'énigme des disparus de Boutiers - Où sont les Méchinaud ?

Il y a 50 ans, le soir du 24 décembre 1972, près de Cognac en Charente, une famille complète a disparu. Le père, la mère, et les deux enfants. 

Les Méchinaud. Un cas de disparition qui est à ce jour la seule affaire en France où, après qu'une famille entière se soit évanouie, on ne retrouve aucun corps, ni leur voiture, ni rien. Aucune piste, aucune trace. Qu’est-il advenu des disparus de Boutiers ? 

Un "Cold Case" vieux de cinquante ans.

Toutes les personnes s'intéressant aux disparitions mystérieuses connaissent l'Affaire Méchinaud. C'est un classique. Depuis une cinquante d'années, nombres d'articles de presse, de documentaires ont été réalisés, et maintenant existent des podcasts ou des vidéos YouTube parlant de ce cas. Il s'agirait du dossier le plus ancien parmi les 37 affaires non élucidées reprises récemment par le pôle judiciaire national de Nanterre. Les éléments clés de cette affaire semblent être la dinde et les huitres dans le réfrigérateur, les cadeaux des enfants encore emballés sous le sapin et le carnet de chèques posé sur la table du salon. Que nous disent-ils ?

Jacques Méchinaud, 31 ans, Pierrette, sa femme, 29 ans, leurs deux fils, Éric 7 ans et Bruno 4 ans, auraient quitté le domicile d'un couple d'amis à Cognac le 25 décembre vers 1 heure du matin pour retourner à leur domicile situé à seulement quatre kilomètres de là, sur la commune de Boutiers-Saint-Trojan. Ils ne seraient jamais rentrés chez eux.

Selon tous les médias, Jacques, Pierrette, Eric et Bruno Méchinaud auraient été vu pour la dernière fois par leurs amis, au moment de partir de chez eux. La Fête avec quatre adultes et quatre enfants était-elle prévue d'avance ou au contraire, n'est-ce pas à la dernière minute que les Méchinaud ont été invités chez leurs amis pour réveillonner ? Pourquoi sinon les Méchinaud auraient-ils abandonné dans leur réfrigérateur la dinde et les huitres qui étaient à l'époque, et constituent encore de nos jours, des plats traditionnels du réveillon de Noël ?

"Un ami, qui venait les chercher (...), et les deux voitures, on pris le chemin de Cognac", précise la voix Off du journal télévisé de l'ORTF de l'époque pour indiquer que Monsieur F. est passé prendre les Méchinaud. Pourtant Jacques Méchinaud devait certainement connaître l'adresse de la famille F. Les deux maisons se trouvent à peu de distance l'une de l'autre. Bien qu'il fasse probablement nuit (si Jacques Méchinaud n'avait pas pu conduire de nuit il ne serait pas parti pour un retour nocturne) cela ne devait pas être la première fois qu'il se rendait chez son ami et collègue puisque dans le journal télévisé de l'ORTF Madame F. indique à propos de leur comportement ce soir-là "On les a trouvés comme d'habitude". D'autant que les F. habitent à deux pas de l'usine où ils travaillent tous deux.

Le drame se prépare la veille de Noël

Sur fond d'adultère, la vie des Méchinaud semble avoir basculé la veille de Noël. Le carnet de chèques familial, un objet souvent rangé précieusement dans les foyers français, se trouvait exposé sur la table du salon. Pourquoi ? S'agit-il d'un message de Jacques Méchinaud pour signifier que c'est lui qui subvenait aux besoins de la famille en multipliant les heures de travail alors que durant ce temps sa femme le trompait ?  On s'interroge à partir des affirmations ultérieures fournies par Monsieur F. Tous ces éléments présents dans la maison louée par les Méchinaud à Boutiers-Saint-Trojan, la dinde, les huitres, les cadeaux pour les enfants sous le sapin de Noël, tout cela aurait été mis en place le 24 décembre peu avant leur départ de chez eux. Etait-ce une mise en scène ?

La vie des Méchinaud semble basculer le 24 décembre. La famille a-t-elle quitté la maison en début d'après-midi ? Quelques années plus tard leur ami indiquait "Nous avons passé l'après midi ensemble. Nous nous sommes promenés en voiture avec nos enfants. Puis nous avons réveillonné. L'ambiance était très détendue."  Le couple a aussi deux petits garçons, on peut les apercevoir brièvement sur le canapé dans le document de l'ORTF.

Les Méchinaud ne sont probablement jamais revenus à leur domicile après en être partis. Ils ont disparu dans une nuit dont on a dit qu' "A l’extérieur, le temps est froid, un épais brouillard empêche toute visibilité au-delà de quelques mètres."

Dans les grandes énigmes : L'Affaire Méchinaud

Entre le suicide collectif et le départ de toute la famille pour l'Australie, les possibilités sont larges. On pourrait même imaginer le départ de Jacques Méchinaud, seul, avec ses enfants. Seul problème, personne n'ayant été inculpé dans cette affaire depuis 50 ans, et celle-ci étant toujours ouverte, les Disparus de Boutiers reste une simple affaire de disparition. En 2020, elle a été relancée. Diverses investigations ont de nouveau eu lieu. L’amant de Pierrette Méchinaud a été une nouvelle fois interrogé et un terrain, acheté par lui trente ans après la disparition, a été sondé. A propos de son terrain, l'homme ignore bien entendu ce que recherchent les enquêteurs "(...) Ils ont utilisé une sorte de tricycle équipé d’un appareil permettant de sonder le sol sur trente mètres de profondeur", indique-t-il. 

En Charente, on pense que les restes des Méchinaud peuvent se trouver au fond d'un "siphon de carrière", et chacun aimerait connaître la solution à l'énigme. La famille pourrait tout autant vivre aux antipodes avec de faux papiers sous un nouveau nom. Qu'est devenu le "pécule" que Jacques Méchinaud aurait amassé en réparant des voitures ? Et qui aurait contrôlé un couple ou un homme seul avec deux enfants la nuit de Noël ?

Image d'un détecteur pour illustration

Sources : https://www.mariefrance.fr/actualite/cold-case-quest-il-arrive-a-la-famille-mechinaud-disparue-mysterieusement-le-soir-de-noel-1972-659681.html#item=1 https://archive.wikiwix.com/cache/index2.php?url=https%3A%2F%2Fwww.charentelibre.fr%2F2020%2F07%2F08%2Fdisparus-de-boutiers-l-enquete-a-nouveau-relancee%2C3619355.php#federation=archive.wikiwix.com&tab=url http://archive.francesoir.fr/actualite/faits-divers/recherche-d-une-famille-disparue%E2%80%A6-en-1972-159799.html https://www.liberation.fr/histoires/2003/02/04/le-mystere-de-la-simca-1100-grenat_429794/ https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_M%C3%A9chinaud https://philippe-dumas.pagesperso-orange.fr/actua2.htm [transcription de Un soir de réveillon à Boutiers : une famille disparaît (CHARENTE LIBRE du 08/09/1978)] Image : Pour illustration, image (de 2006) extraite d'une vidéo consacrée aux trois disparues de Springfield, Missouri.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Xavier Dupont de Ligonnès serait-il toujours vivant ?

L'Affaire Xavier Dupont de Ligonnès comporte un nombre important de similitudes avec une affaire plus ancienne qui s'est déroulée au...