20 mars 2019

L'énigme Barbara Newhall Follett, enfant prodige disparue mystérieusement à 25 ans

Disparitions en décembre

Il est un cas de disparition inquiétante méconnu en France, celui de la jeune romancière américaine Barbara Newhall Follett. Elle s'évanouit le 7 décembre 1939 à 25 ans de son appartement de Brookline, près de Boston dans le Massachusetts.

En ce début décembre 1939, cette disparition passe malheureusement sous silence aux Etats-Unis. Barbara Newhall Follett était pourtant connue comme une enfant prodige et avait auparavant reçu les critiques élogieuses de la presse new-yorkaise pour ses deux premiers romans. On ne la cherchera pas avant l'année suivante, la faute, en l'espèce, à un signalement à la police tardif et à une annonce de personne disparue encore plus tardive et surtout biaisée.

Une enfant prodige

Barbara Newhall Follett est née le 4 mars 1914 à Hanovre dans le New Hampshire. Fille d'un critique littéraire éditeur et d'une auteure de livres pour enfants, également ancienne institutrice, Barbara Newhall Follett bénéficie de l'école à domicile. Dès l'âge de 4 ans, elle écrit de la poésie. 

A 8 ans elle joue du piano et du violon et passe son temps à explorer les étendues sauvages autour du chalet que louent ses parents lorsqu'ils sont en vacances dans le New Hampshire. La petite fille à l'imagination poétique débordante crée aussi son monde Farksolia avec sa propre histoire, sa faune et son propre langage, le Farksoo. "Farksolia, s'enthousiasmait-elle, était une terre des plus belles, mais "très particulière et étrange à presque tous les égards". Pendant plusieurs années, son imagination s’est focalisée sur cette planète lointaine de son imagination. Elle a parlé de son désir de se rendre à Farksolia et a écrit des poèmes en "Farksoo"."***

Barbara Newhall Follett débute, dans les premiers mois de 1923, l'écriture de son roman La Maison sans fenêtres, utilisant pour cela une petite machine à écrire portable dont elle se servait depuis ses premiers poèmes.
Avec les précieux conseils apportés par son père La Maison sans fenêtres est publié en 1927. "(...) l’histoire concernait (selon la propre description de Barbara) «un enfant qui a fui la solitude pour trouver des compagnons dans les bois, des amis des animaux»."* Le Pr Paul Collins, de l'Université d'Etat de Portland, précise à ce sujet "En fait, c'était une histoire très obsédante. (...) Et il y a une qualité vraiment envoûtante, presque féerique, dans ce travail."**

Son second livre, publié en 1928, s'intitule le Le Voyage du Norman D.[1]. Il est basé sur son expérience durant un voyage en Nouvelle-Ecosse lorsqu'elle a 13 ans, comme membre d'équipage à bord d'une goélette côtière, le Frederick H.


Peu avant la publication de ce second roman, un événement vient troubler à tout jamais la vie de Barbara Newhall Follett. A 41 ans son père laisse le foyer familial pour une jeune femme de 20 ans. L'adolescente de 14 ans est dévastée. Sa mère essaye malgré tout de lui remonter le moral et l'emmène faire un périple à travers les Antilles, afin qu'elles puissent écrire des articles de voyages pour des magazines, mais rien ne se passe comme prévu. Mère et fille se querellent, Barbara fait une dépression nerveuse.
En mai 1929, Barbara Follett et sa mère explorent les îles des mers du Sud et fin août 1929, les deux femmes visitent Honolulu. Puis, lors de leur retour vers le continent à bord d'une goélette, Le Vigilant, la jeune femme, qui a 15 ans, s'entiche du second lieutenant, Ed Anderson. Elle lui trouve toutes sortes de qualités et entretiendra avec lui une correspondance romantique durant un certain temps. Revenues aux États-Unis en septembre 1929, Barbara Newhall Follett et sa mère se posent à Pasadena, en Californie du Sud. Mais leurs relations continuant de se détériorer, mère et fille se séparent pour incompatibilité d'humeur.

Les réalités de l'existence

La maman de Barbara Newhall Follett retourne seule à Honolulu et la jeune romancière reste chez un ami de la famille à Pasadena, lieu qu'elle n'affectionne pas. Elle se retrouve contrainte d'aller à l'école, qu'elle déteste aussi. Elle s'enfuit quelques jours plus tard à San Francisco, finit par être retrouvée et arrêtée par la police, puis placée en cellule, ce qu'elle aime encore moins, mais ici surtout par rapport à l'esthétisme de l'événement. "Tout ce que je demande, c'est d'être laissée seule pour faire ce qui me semble le mieux."*** dira-t-elle, notamment.

Vers la fin de l'année 1929, la Grande Dépression arrive. Le père de Barbara ayant perdu son travail - l'employeur avait peu apprécié le scandale familial - femme et enfants restèrent dès lors financièrement démunis. A 16 ans, l'ambition de Barbara Follett de continuer à écrire doit laisser place à "un travail de rédactrice de synopsis auprès de la Fox Film Corporation"*** qu'elle obtient après avoir suivi des cours accélérés en sténographie et dactylographie d'entreprise.

Quelques temps plus tard, durant l'été 1931, la mère de Barbara loue un chalet pour sa famille à Norwich, dans le Vermont, ville se trouvant pratiquement face à Hanovre où Barbara Follett est née, mais dans l'Etat voisin. A cette occasion elle rencontre Nickerson Rogers, un jeune amateur de plein air et de nature, auprès duquel elle trouve une nouvelle dynamique de vie et de partage "Bien qu'elle ait écrit à une amie qu'elle avait toujours Ed Anderson "au fond de mon esprit--en réserve, pour ainsi dire.""***
Barbara voyage beaucoup avec Nickerson Rogers, notamment en Europe, puis l'épouse à 19 ans, fin 1933. En 1934, elle écrit deux autres livres L'Île perdue et Voyages sans âne, ainsi que de nombreuses lettres.
Tout semble bien se passer dans le couple, mais, au retour d’un voyage effectué seule en novembre 1939, Barbara découvre que son mari lui a été infidèle et devient de nouveau déprimée. Le jeudi 7 décembre, après une dispute avec Nickerson Rogers, Barbara Newhall Follett quitte l'appartement de Brookline, dans la banlieue de Boston, avec seulement quelques dollars en poche et un carnet.

Personne ne l'a jamais revue.

-
[1] Prononcer Normandy.
Sources, notamment :
*   Barbara Newhall Follett, Disappearing Child Genius, NPR.org
**  https://the-line-up.com/barbara-newhall-follett
*** http://strangeco.blogspot.com/2018/04/the-girl-from-farksolia-review-of.html
     https://en.wikipedia.org/wiki/Barbara_Newhall_Follett,
     https://www.atlasobscura.com/places/last-known-whereabouts-of-barbara-newhall-follett
     https://www.laphamsquarterly.org/celebrity/vanishing-act
     https://crimereads.com/what-happened-to-barbara-newhall-follett/


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les disparitions d'Una Crowe, du Trio manquant de Fort Worth et de Lynne Schulze

Disparitions en décembre En décembre 1926, Agatha Christie est recherchée depuis une semaine lorsqu'à Londres disparait une jeune ...